Agenda

Cadre de vie et habitat dans les contrats de ville

ATELIERS DES PROFESSIONNELS DE LA VILLE

– Jeudi 29 octobre 2015

Sélestat – Dans les locaux de l’AREAL (2 rue Saint Léonard)  – De 14h à 17h

L’Oriv, en partenariat avec l’AREAL, a le plaisir de vous inviter à ce prochain Atelier des Professionnels de la Ville (APV).

Soirée Projection Débat : Courts métrages contre les discriminations

– mardi 13 octobre 2015 - 20h00

Cinéma l’Odyssée (3 rue des Francs Bourgeois, Strasbourg)

Entrée libre

Séminaire franco-allemand – Défis de l’intégration : Quels modèles et pratiques inclusifs dans le Rhin supérieur ?

– 24 septembre 2015 - 09h00 à 17h00

Euro-Institut
Rehfusplatz 11, D-77694 Kehl, ALLEMAGNE

Ce séminaire franco-allemand a pour objectifs de :

  •  Connaître les structures et modèles d’intégration dans les deux pays,
  • Identifier les défis actuels de l’intégration en France et en Allemagne,
  • Echanger sur les expériences tirées de la pratique
  • Connaître les acteurs et compétences en matière de questions d’intégration dans le Rhin supérieur.

Migrations et mutations de la société française – Rencontre-débat

– 17 septembre 2015 - 18h00

Maison des Associations – Strasbourg (1a place des Orphelins)

Discriminations dans le champ de la santé : quelles réalités ? Quels impacts sur les pratiques professionnelles ?

– 11 juin 2015

La question de l’égalité se pose au quotidien dans les pratiques des professionnels de santé. Si on évoque fréquemment les conséquences des inégalités sociales dans ce domaine, les discriminations en tant que telles restent un thème assez peu traité.
C’est pourquoi, Migrations Santé Alsace et l’ORIV vous proposent, le 11 juin 2015, avec un ensemble de partenaires mulhousiens (L’Institut Supérieur Social de Mulhouse, la Maison pour l’autonomie et l’intégration des malades d’Alzheimer, l’Observatoire des discriminations et de la laïcité de l’Hôpital de Mulhouse, Les Papillons Blancs, la Ville de Mulhouse),  un après-midi de réflexion et d’échanges autour de la thématique de la prévention des discriminations dans le champ de la santé. Elle se tiendra à Mulhouse  de 14h00 à 17h30, dans les locaux de l’ISSM.

Réfléchir ensemble pour renforcer le vivre ensemble. Cycle de trois soirées-débat

– mars à mai 2015

La société française a été fortement questionnée suite aux évènements de début janvier 2015. Les acteurs du travail social, en formation ou en poste, comme plus largement les intervenants relevant de métiers de la solidarité, ne peuvent rester à distance de ces questionnements. Dans ce contexte, et au-delà des premiers élans de solidarité, les professionnels sont fortement impactés dans leurs pratiques Ils doivent faire face au repli sur soi, à l’incompréhension, au rejet de l’autre présumé différent, aux amalgames…
Quelles réponses apporter aux publics, aux professionnels ? Comment construire des pratiques professionnelles adaptées ? Comment participer à la construction d’une société où chacun d’entre nous trouve sa place, en lien avec les autres, tous les autres sans exclusion ?

Journée d’étude – « Renouveler le regard sur les enjeux d’intégration sociale »

– 22 mai 2015

Strasbourg – Hôtel du Département (1 place du Quartier Blanc) de 9h00 à 17h00.

Cette journée d’étude fait suite à un cycle d’échanges sur cette thématique qui s’est déroulé de janvier à mars 2015, sur quatre demi-journées (cf. programme détaillé ci-dessous).

Cette journée permettra une mise en commun des réflexions issues du cycle et un travail collectif sur les enjeux d’intégration sociale. Elle apportera des éclairages de chercheurs, d’universitaires, dans une approche comparée à partir d’expériences étrangères.

Elle s’adresse aux élus et aux professionnels (collectivités, Etat, associations, intervenants sociaux, acteurs éducatifs…) intéressés par ces questions.

Il s’agira lors de cette journée de :
– Donner à voir d’autres manières d’aborder et de traiter les enjeux
d’intégration sociale,
– D’aborder différentes manières de “faire société”, de vivre-ensemble.
– De travailler collectivement sur les freins et les difficultés.

Pour en savoir plus :

Consulter les actes de la journée

Cycle d’échanges « Intégration… quels nouveaux défis aujourd’hui ? »

– janvier - mai 2015

Ce cycle d’échanges est organisé par l’ORIV, en lien avec la Direction Départementale de la Cohésion Sociale (DDCS) du Bas-Rhin et la Direction Régionale de la Jeunesse, des Sports et de la Cohésion Sociale (DRJSCS) d’Alsace et avec leur soutien financier.

Il se déroulera sur quatre demi-journées (présentation détaillée ci-dessous) et se clôturera par une journée d’étude, le vendredi 22 mai 2015, à Strasbourg (voir présentation détaillée dans la rubrique Agenda de notre site).

Les quatre demi-journées porteront sur :

  • Jeudi 15 janvier 2015 : La présence immigrée en France et en Alsace : un enjeu d’intégration ?… ou d’accueil et d’accompagnement des primo-arrivants ?…
  • Mercredi 11 février 2015 : Les jeunes descendants d’immigrés : qui sont-ils ? Comment sont-ils perçus ? Et comment se construisent-ils ?
  • Jeudi 26 février 2015 : Les discriminations liées à l’origine : une inégalité de traitement qui fait obstacle à une réelle intégration sociale pour les immigrés comme pour leurs descendants…
  • Mardi 24 mars 2015 : Les personnes âgées immigrées : un enjeu de politiques publiques ?

Pour en savoir plus :

 

Assemblée Générale de l’ORIV

– Mardi 31 mars 2015 - Strasbourg

L’association ORIV travaille depuis des années autour des enjeux de cohésion sociale et territoriale à travers notamment son implication dans le champ de la politique de la ville. Nous avons souhaité à l’occasion de notre Assemblée Générale, consacrer un temps d’échange sur ce thème en proposant qu’elle se tienne dans le quartier du Neuhof, où les enjeux de cohésion sociale, de rénovation urbaine et de développement économique / emploi s’entrecroisent.

Le travail social face aux discriminations. Repérer, agir, accompagner

– Journée de formation - Mardi 18 novembre 2014

Journée organisée dans le cadre de la Semaine de l’égalité, le mardi 18 novembre 2014, à l’INET (2a, rue de la Fonderie 67080 Strasbourg), par la Ville de Strasbourg en partenariat avec les associations, ACCORD 67, ALDA, Migration Santé Alsace, ORIV, SOS Aide aux Habitants, VIADUQ 67.

La discrimination a pour effet de traiter une personne ou une catégorie de personnes de manière moins favorable qu’une autre dans une situation comparable.
Bien qu’enfreignant les dispositions légales, cette pratique semble assez répandue et presque socialement admise.
Le travailleur social, pierre angulaire de l’accès aux droits, est confronté aux situations discriminatoires que subissent les usagers et tente au quotidien de lutter contre les mécanismes qui mettent à mal l’accès aux droits.
De nombreux obstacles empêchent l’effectivité du droit et la répression des actes de discrimination. Ainsi, la faible connaissance des procédures judiciaires et la réticence pour les victimes à engager des actions contentieuses, accentuent l’état de victimisation et renforcent le sentiment d’exclusion. Cet état de fait, risque de compromettre le pacte social républicain.
Les enjeux majeurs de cette journée de formation qui s’adressent aux professionnels-les de l’action sociale, les agents d’accueil ainsi qu’aux intervenants-es associatif-ves sont de :

  • définir le concept de discrimination,
  • créer une culture commune,
  • permettre une mise en réseau d’acteurs et de personnes ressources pour l’accompagnement des victimes.

Programme complet et bulletin d’inscription de la journée de formation :

 

Programme complet de la Semaine de l’Egalité organisée par la Ville de Strasbourg, du 12 au 22 novembre 2014

 

Loger les travailleurs immigrés. Question politique, question sociale, question urbaine

Journée d'étude

– Vendredi 17 octobre 2014

Mulhouse (la ville et sa région industrielle) est un excellent territoire d’observation de la question sociale : sur un territoire peu étendu, toutes les problématiques liées à l’insertion professionnelle, spatiale et politique du monde ouvrier immigré se posent ou se sont posées. Faut-il rappeler que c’est, en France, la ville de 100 000 habitants qui héberge le plus grand pourcentage d’immigrés ?

Le Cresat, laboratoire des sciences humaines de l’Université de Haute Alsace (www.cresat.uha.fr), est associé pour cette journée d’étude à des acteurs intervenants auprès des populations étrangères, tels que Aléos (www.aleos.asso.fr), l’ORIV (Observatoire Régional de l’Intégration et de la Ville – www.oriv-alsace.org) et l’atelier « logement ouvrier, social, populaire » du Conseil Consultatif du Patrimoine Mulhousien (www.ccpm.asso.fr).

La journée d’étude veut associer une réflexion générale et comparative permettant de situer le cas mulhousien dans le contexte français et un débat sur les enjeux politiques et sociaux du logement des travailleurs immigrés et de leurs familles.

Entrée libre et gratuite

 

La gouvernance dans la rénovation urbaine : quels enseignements pour la préparation des contrats de ville ?

ATELIERS DES PROFESSIONNELS DE LA VILLE

– mardi 16 septembre 2014

Strasbourg – Centre Européen de la Jeunesse (30 rue Pierre Courbertin – Arrêt de tram « Parlement européen ») de 14h à 17h (accueil à partir de 13h30)

Le Comité d’évaluation et de suivi de l’Agence nationale pour la rénovation urbaine (CES de l’ANRU) contribue au travail d’évaluation des effets du Programme National de Rénovation Urbaine (PNRU) dans les quartiers concernés. Dans un contexte de réforme de la politique de la ville, le CES a souhaité analyser l’évolution de la gouvernance du programme national de rénovation urbaine à l’épreuve des différences entre les territoires. Menée entre la fin de l’année 2013 et le premier trimestre 2014 par une agence de recherche et des universitaires, cette étude s’est déroulée auprès des acteurs nationaux du PNRU et de treize sites en rénovation urbaine.

Cet atelier permettra de tirer les enseignements de ce que le PNRU a induit en termes de gouvernance au niveau local, afin d’optimiser la préparation des futurs contrats de ville. En effet, ces derniers devront reposer sur un projet global articulant la rénovation urbaine et le volet « cohésion sociale », soit deux ingénieries, partenariats, méthodes et temporalités distinctes.

Fabrice Peigney (CES) viendra accompagné d’Emilie Saint-Macary et de Mathilde Cordier (Aristat) pour présenter les principaux résultats de leur travail. N’hésitez pas à transmettre l’information à vos collègues intéressés par le sujet.

 

La participation aux ateliers est gratuite. Néanmoins, le nombre de places étant limité, merci de penser à vous inscrire à l’aide du bulletin ci-joint avant le 10 septembre (contact@oriv.fr).

– le bulletin d’inscription :

– L’invitation pour l’APV :

 

Quels outils pour mesurer l’impact des actions menées dans le cadre des CUCS ?

ATELIERS DES PROFESSIONNELS DE LA VILLE

– jeudi 22 mai 2014

Strasbourg –  Centre administratif (1 parc de l’Etoile – Salle des conférences – 1er étage) – 14h00 à 17h00

L’une des difficultés récurrentes de la politique de la ville est son évaluation, ou plus précisément la valorisation et la lisibilité des impacts des actions menées. En effet, les indicateurs fournis par la statistique publique ne permettent généralement pas de mesurer ces évolutions de manière fine. Afin de pallier à ce manque, plusieurs collectivités testent d’autres méthodes d’évaluation.

Ainsi, à Mulhouse une co-évaluation des actions est expérimentée sur plusieurs quartiers à partir de la démarche de coresponsabilité et des indicateurs de bien-être. Ce travail est mené avec les porteurs de projet, les partenaires du territoire, des habitants et différents services de la ville. Il vise à interroger l’impact des actions sur le bien-être.

A Strasbourg, un travail d’évaluation sur la base d’un référentiel d’utilité sociale est en cours sur deux quartiers. Là aussi, les partenaires sont très étroitement associés à la démarche, puisque les référentiels ont été élaborés collectivement et ont servi de charpente à l’ensemble des outils de collecte utilisés auprès des habitants et des forces vives des deux quartiers concernés. Ainsi, chaque action a pu être analysée au regard des axes des référentiels.

Lors de cet atelier, les collègues de Mulhouse (Régis Athonady et Cédric Berlengi) et de Strasbourg (Céline Tergau et Virginie Manina) viendront présenter leurs démarches expérimentales et les enseignements qu’ils ont pu en tirer (dynamique partenariale, mobilisation des habitants, sens des actions, postures professionnelles, etc.).

 

La participation aux ateliers est gratuite. Néanmoins, le nombre de place est limité, merci de penser à vous inscrire à l’aide du bulletin ci-dessous, avant le 19 mai (à renvoyer à l’adresse suivante : contact@oriv.fr) :

– le bulletin d’inscription :

– L’invitation pour l’APV :

 

Femmes de l’immigration : l’entrée dans la vieillesse

– Rencontre-débat - Lundi 14 avril 2014 de 14h00 à 17h30

En 2012, le Centre de Ressources Politique de la Ville en Essonne (CRPVE) s’est engagé dans une recherche-action sur le vieillissement des femmes immigrées en France avec le soutien du Conseil régional de l’Ile-de-France, puis de la DAAEN (Direction de l’Accueil, de l’Accompagnement des Etrangers et de la Nationalité, Ministère de l’Intérieur) et du Conseil général de l’Essonne. Menée grâce à l’appui scientifique de Smaïn Laacher, sociologue professeur à la Faculté de Sciences sociales de l’Université de Strasbourg, cette recherche-action permet d’interroger les conditions de vie de ces femmes depuis le temps de l’émigration jusqu’à celui de la vieillesse en terre d’immigration.

Conscient de l’intérêt des analyses produites, de la réalité régionale du sujet, ainsi que de l’importance d’une réflexion sur le vieillissement des femmes immigrées âgées, trop souvent occultée, l’Observatoire Régional de l’Intégration et de la Ville (ORIV) a souhaité s’associer au CRPVE pour organiser une rencontre-débat à partir des enseignements de la recherche-action.

Cette Rencontre aura lieu le lundi 14 avril 2014, de 14h00 à 17h30 au Centre européen de la Jeunesse à Strasbourg (30 rue Pierre Courbertin – Arrêt de tram « Parlement européen ».

Pour en savoir plus télécharger :

Le programme :

La recherche-action sur le site du Centre de Ressources Politique de la Ville en Essonne (CRPVE) : « Femmes immigrées l’entrée dans la vieillesse »

La bibliographie « Femmes de l’immigration : l’entrée dans la vieillesse », avril 2014, 4 p.

Le bulletin mensuel de l’ORIV : MAFFESSOLI Murielle, ORIV, Agir auprès des personnes âgées immigrées : un défi pour les politiques publiques, in Actualités sur… l’intégration, la promotion de l’égalité et la ville, n° 83, avril 2013

La note du Réseau Ressources pour l’Egalité des Chances et l’Intégration (RECI), Point de vue sur… « Personnes âgées immigrées : Un devoir de (re)connaissance pour une action adaptée à leurs besoins », 2013, 8 p.

Quelles conditions pour une réelle participation / mobilisation de l’ensemble des acteurs, en particulier des habitants ?

– Assemblée générale de l'ORIV - Jeudi 3 avril 2014 - Mulhouse

L’association ORIV travaille depuis des années autour des enjeux de « participation des habitants », de « mobilisation des acteurs ». Nous avons souhaité à l’occasion de notre Assemblée Générale annuelle consacrer un temps spécifique sur ce thème en lien avec des acteurs impliqués sur le sujet.
Cette table ronde aura lieu le jeudi 3 avril 2014, de 16h30 à 18h, à l’Institut Supérieur Social de Mulhouse (ISSM – 4, rue Schlumberger), à Mulhouse.
Elle portera sur « Quelles conditions pour une réelle participation / mobilisation de l’ensemble des acteurs, en particulier des habitants ? ».

Cette table ronde sera suivie de l’Assemblée générale ordinaire de l’ORIV, de 18h à 20h.

Ces deux temps sont ouverts à tous !

Nous comptons sur votre présence.

Téléchargez l’invitation à ces deux événements.


Pour des raisons d’organisation, merci de bien vouloir nous adresser un mail ou nous appeler afin de nous faire savoir si vous souhaitez participer à ces évènements, au plus tard le jeudi 27 mars 2014.

 

Les conditions de vie dans les territoires prioritaires de la politique de la ville : quelles évolutions ? Quelles réalités pour les 16-29 ans ? Rapport ONZUS 2013

Atelier des Professionnel de la Ville

– Mardi 18 février 2014

Strasbourg – Archives de la Ville de Strasbourg (32, avenue du Rhin – Salle de conférence) – 14h00 à 17h00

Le dixième rapport de l’ONZUS est paru en décembre 2013. A sa lecture, il est possible de voir que la situation dans les quartiers de la politique de la ville ne s’est pas améliorée. Depuis 2009, la crise économique semble avoir frappé ces territoires de plein de fouet. Ainsi, ces derniers se trouvent dans une véritable situation de décrochage par rapport aux territoires voisins. Les écarts se creusent ainsi en termes de chômage ou encore de pauvreté. Le rapport donne également un éclairage sur la situation des jeunes, leur accès à l’indépendance et leur opinion sur leurs conditions de vie.

Valérie DARRIAU, Responsable du Département des Etudes Statistiques au SG CIV, viendra présenter, lors de cet Atelier des Professionnels de la Ville (APV) les principaux enseignements de ce rapport et mettra en perspective la situation actuelle des territoires prioritaires, au regard des évolutions notées ces dernières années.

La participation aux ateliers est gratuite. Néanmoins, le nombre de place est limité, merci de penser à vous inscrire à l’aide du bulletin ci-dessous, avant le 14 février 2014 (à renvoyer à l’adresse suivante : contact@oriv.fr) :

– le bulletin d’inscription :


– L’invitation pour l’APV :

 

Cet Atelier s’inscrit dans un cycle de trois Ateliers des Professionnels de la Ville (APV), organisé par l’ORIV, sur la réforme de la politique de la ville :
Après avoir lancé une large concertation en 2012 et annoncé les principes de cette réforme à l’occasion d’un Comité Interministériel des Villes le 19 février dernier, le ministre délégué à la ville a présenté son projet de loi de refonte de la politique de la ville en Conseil des ministres le 2 août 2013.
Quels sont les incontournables de la « nouvelle politique de la ville » ? Quelles conséquences cette réforme va-t-elle avoir sur la conduite de l’action publique en faveur des territoires prioritaires ? Quels seront les impacts sur les pratiques professionnelles et plus largement pour les acteurs (associations, chefs de projet et chargés de mission rénovation urbaine et cohésion sociale…) ? Quels sont les impacts de cette réforme pour les territoires alsaciens ? …

Pour tenter de répondre à ces questions et échanger collectivement sur ces sujets, deux Ateliers des Professionnels de la Ville (APV) ont déjà été organisés par l’ORIV, en 2013,  sur la réforme de la politique de la ville :

  • Mardi 8 octobre (de 14h à 17h – Archives municipales – 32, avenue du Rhin à Strasbourg – Salle de conférence)
    La réforme de la politique de la ville, avec Murielle Maffessoli, Directrice de l’ORIV
    Cette séance sera l’occasion d’échanger sur l’actualité de la politique de la ville au niveau national et régional (CUCS expérimentaux et sites de préfiguration du Contrat de Ville) et sur les grands enjeux à venir de la réforme : refonte de la géographie prioritaire, participation des habitants, contrat unique (articulant le social et l’urbain), mobilisation des droits communs de l’Etat et des collectivités etc.
    Télécharger la synthèse de cette APV : http://www.oriv.org/wp-content/uploads/oriv_cr_apv_reforme_politique_ville.pdf
  •   Mardi 5 novembre (de 14h à 17h à Mulhouse), avec Thomas Kirzsbaum, Sociologue, chercheur associé à l’Institut des Sciences sociales du Politique – ENS-Cachan, CNRS UMR 7220). Il est spécialiste des politiques de la ville, de rénovation urbaine et de la non-discrimination qu’il étudie notamment dans une dimension comparée avec les États-Unis.
    Télécharger la synthèse de cette APV : http://www.oriv.org/wp-content/uploads/oriv_cr_apv_developpement_endogene_quartiers.pdf

 

 

10 ans de transformation urbaine. Quels acquis ? Quelles perspectives pour les territoires ?

Journée d’échanges organisée en partenariat avec le CES de l'ANRU

– Mardi 28 janvier 2014

CONTEXTE
Dix années après la loi d’orientation et de programmation pour la ville d’août 2003, une grande réforme de la politique de la ville est en cours. La géographie prioritaire, mais aussi les modes de contractualisation, seront modifiés en 2014. La future contractualisation se fera sous la forme d’un contrat unique pour les volets urbains et sociaux, adossé à un projet de territoire. Dans le même temps, le Nouveau Programme National de Renouvellement Urbain (NPNRU) sera mis en place.
Le Comité d’évaluation et de suivi de l’Agence nationale pour la rénovation urbaine (CES de l’ANRU) a commandité différents travaux visant à mesurer les réalisations et les résultats de la rénovation urbaine au regard des objectifs affichés dans le Programme National de Rénovation Urbaine engagé depuis 10 ans. Ces travaux ont abouti à quatre productions portant sur le peuplement, la mobilité, la banalisation urbaine et enfin sur le regard porté par les habitants sur la transformation de leur quartier.
Cette journée, organisée en partenariat avec le CES de l’ANRU, doit permettre d’interroger les réalisations de la rénovation urbaine, ce qu’elle a permis de faire sur les quartiers urbains, ainsi que les difficultés rencontrées. Il sera également question de l’avenir de ces territoires, des enjeux en terme de transformation sociale et urbaine, pour les habitants et les intervenants.

PUBLIC VISE
Cette journée d’échanges s’adresse aux professionnels de l’Etat et des collectivités locales en charge de la politique de la ville (rénovation urbaine, cohésion sociale…) et des politiques sectorielles (habitat, action sociale, GUP…). Elle s’adresse également aux bailleurs sociaux et aux agences d’urbanisme.

Téléchargez :

 

Cycle de 3 Rencontres de l’ORIV à Mulhouse sur la thématique de l’Egalité

– 10 décembre 2013

L’Observatoire Régional de l’Intégration et de la Ville (ORIV), en partenariat avec l’Institut Supérieur Social de Mulhouse (ISSM) organise un cycle de trois rencontres autour de la notion d’Egalité. Cette notion est au cœur de nombreuses politiques publiques actuelles sans pour autant que soit expliqué le sens et les enjeux qu’elle recouvre.

Ces rencontres auront lieu dans les locaux de l’ISSM (Mulhouse) entre 18h30 et 20h30 (Entrée libre).

Mardi 10 décembre 2013 : Daniel SABBAGH – Égalité et discrimination positive : une approche comparée France-États Unis
Le modèle américain de l’« affirmative action » est souvent cité en exemple. Mais que recouvre-t-il réellement ? Quels en sont les atouts et les limites ? Et comment l’analyse comparée des deux approches (française et américaine) peut-elle être utile à l’action ?
Daniel Sabbagh est directeur de recherche au CERI (Centre d’études et de recherches internationales), unité mixte de recherche Sciences Po – CNRS.
Ses domaines de recherche comprennent l’analyse comparative des politiques de discrimination positive, la question raciale aux États-Unis, les théories de la justice et de l‘égalité et le droit public américain.

Mardi 5 novembre 2013 : Thomas KIRSZBAUM : La notion d’égalité des territoires
La notion d’égalité des territoires est au cœur de l’actualité, avec la préfiguration en cours d’un Commissariat Général à l’Egalité des Territoires. Ceci amène à questionner cette notion et celle, qui lui est associée, de discrimination territoriale.
Thomas Kirszbaum est sociologue, chercheur associé à l’Institut des Sciences sociales du Politique (ENS-Cachan, CNRS UMR 7220).
Il est spécialiste des politiques de la ville, de rénovation urbaine et de l’anti-discrimination qu’il étudie notamment dans une dimension comparée avec les États-Unis.

Jeudi 3 octobre 2013 : Patrick SAVIDAN – L’égalité : un enjeu de société…
Dans un contexte où la notion d’égalité (sous différentes dimensions, notamment celle d’égalité des chances) est sans cesse évoquée, voire invoquée, comment peut-on réellement prendre en compte cette dimension, que recouvre-t-elle ? Quels sont les effets de ce « rappel » à l’égalité ?
Patrick Savidan est professeur de philosophie sociale et politique à l’Université de Poitiers. Directeur de la revue Raison publique (http://www.raison-publique.fr) et président du Conseil scientifique de l’Observatoire des inégalités. Il enseigne également à Sciences-po Paris.
Ses travaux portent sur les formes contemporaines de l’injustice sociale, leurs ressorts, leurs effets et sur les politiques et les pratiques qui entendent les combattre.

Téléchargez l’invitation :
http://www.oriv.org/wp-content/uploads/invitation_rencontre_oriv_cycle_egalite_def.pdf

 

Prévenir et lutter contre les discriminations : Quels enjeux pour les actrices / acteurs jeunesse ?

– 25 octobre - 9h-2h

Avec la participation d’Anne MORILLON et Christophe PECQUEUR, sociologues et co-auteurs d’un Guide ressources autour de ces questions : « Prévenir et lutter contre les discriminations et les rapports de domination. Petit traité à l’usage des actrices et acteurs jeunesse ».

Dans le cadre de la semaine de l’égalité et de lutte contre les discriminations organisée par la ville de Strasbourg, l’Observatoire régional de l’intégration et de la ville (ORIV) a le plaisir de vous inviter à ce « Café de l’égalité ».  Il sera l’occasion de présenter un guide conçu spécifiquement à l’usage des professionnels en matière de prévention et de lutte contre les discriminations. Il propose des éclairages et des outils pour intervenir avec et auprès d’un « public jeune ».

A partir de l’expérience des concepteurs et du travail d’accompagnement que ceux-ci mènent auprès d’acteurs jeunesse, ce temps d’échanges permettra de revenir sur les enjeux et d’aborder les pistes d’action afin d’intervenir en direction de ce public. Cet outil a été réalisé par la DRJSCS Bretagne en partenariat avec les associations Jeudevi et Topik : http://www.bretagne.drjscs.gouv.fr/Rencontre-sur-acteurs-jeunesse.html

L’entrée est gratuite et sur inscription préalable auprès de l’ORIV : contact@oriv.fr ou au 03 88 14 35 89 pour le 22 octobre dernier délai.

Télécharger le programme :

Les discriminations dans le champ de la santé. Quels contours ? Quels enjeux ? Quels impacts au niveau des pratiques professionnelles ?

– 23 octobre 2013 - 13h30-17h30

Cet après-midi de réflexion/débat est ouvert (sur inscription) aux professionnel-les de la santé et du social. Il est organisé, à Strasbourg, par Accord 67, le Centre d’Information sur le Droit des Femmes et des Familles – CIDFF, le Conseil des Résidents Etrangers de Strasbourg, Joie et Santé Koenigshoffen, la Maison des Adolescents, Médecins du Monde, la Station, Migrations Santé Alsace, l’Observatoire Régional de l’Intégration et de la Ville – ORIV, en partenariat avec la Ville de Strasbourg dans le cadre de la Semaine de l’Egalité et de lutte contre les discriminations.

La question de l’égalité se pose au quotidien dans les pratiques des professionnels de santé. Si on évoque fréquemment les conséquences des inégalités sociales dans ce domaine, la question des discriminations de santé reste assez peu traitée :

  • Pourquoi recourir à une approche en termes de discrimination ?
  • Comment aborder les discriminations et rendre effective l’égalité de traitement dans le champ de la santé ?
  • Comment les représentations de chacun-e influent sur l’accompagnement et la prise en charge des personnes ?
  • Comment accueillir, accompagner et soigner les personnes en toute égalité à l’heure où les contraintes structurelles et les enjeux économiques sont prégnants ?

Pour accompagner cette réflexion, Estelle Carde, sociologue et médecin de santé publique, spécialisée dans les questions de discriminations, présentera les résultats de ses travaux. Elle a travaillé plus particulièrement sur la discrimination en raison de l’origine. Les débats et les temps en atelier permettront d’aborder également les autres critères de discriminations (sexe, orientation sexuelle, âge…).

Le bulletin d’inscription ci-dessous est à renvoyer à la Maison des adolescents par mail : accueil@maisondesados‐strasbourg.eu
Pour plus d’informations, contactez la Maison des adolescents au 03.88.11.65.69.

Formation « Accueil du public et démarche interculturelle »

– Strasbourg, du 25 au 27 septembre 2013

L’ORIV (Observatoire Régional de l’Intégration et de la Ville) et COFRIMI (Conseil et Formation sur les relations interculturelles et les Migrations) organisent une formation intitulée « Accueil du public et démarche interculturelle » en Alsace.

La formation vise le renforcement des compétences interculturelles des professionnels en relation avec des ressortissants de pays tiers.

Il s’agit de mieux appréhender la relation et la démarche interculturelle dans les pratiques d’accueil et de développer des aptitudes relationnelles face à l’altérité pour une meilleure compréhension de la demande et un accueil de qualité.

Cette formation s’adresse au personnel des services publics et privés (associations notamment) œuvrant auprès ou au contact de publics concernés par l’intégration.

Elle se déroulera les 25, 26 et 27 septembre 2013 à Strasbourg.

Compte tenu du nombre limité de places, nous vous invitons à vous inscrire rapidement auprès de COFRIMI (cf. plaquette ci-dessous), au plus tard avant le 12 septembre 2013.

L’ORIV et COFRIMI sont membres du Réseau RECI (Ressources pour l’Egalité des Chances et l’Intégration) qui a pour objectif de favoriser une action collective et mutualisée pour produire et diffuser des connaissances sur l’immigration, l’intégration et la lutte contre les discriminations. Pour plus d’information : http://reseau-reci.org/

Cette formation s’inscrit dans le cadre d’une réponse à un appel à projets du Fonds Européen d’Intégration (FEI) qui contribue à la mise en œuvre de stratégies nationales d’intégration des ressortissants des pays tiers par le renforcement de compétences interculturelles des professionnels agissant pour l’intégration des populations immigrées.

L’ORIV… 20 ans d’activités au service des acteurs !

– 6 avril 2013

L’association ORIV fête cette année ses vingt ans d’existence (1992-2012). Cet événement sera l’occasion de revenir sur les enjeux qui ont ponctué ces vingt années tant dans le domaine de l’intégration des immigrés, de la prévention des discriminations ou encore du développement social urbain (politique de la ville), à partir de témoignages d’acteurs qui ont partagé ou croisé le chemin de l’ORIV.

Cet anniversaire sera fêté le 6 avril 2013, à partir de 11h30 au CIARUS (7 rue Finkmatt à Strasbourg).

Il sera précédé de l’Assemblée Générale de l’ORIV qui permettra, à partir de 9h30, de faire le bilan des actions menées en 2012 et d’aborder les perspectives pour 2013.

Ces deux temps sont ouverts à tous !

Nous comptons sur votre présence.

Téléchargez l’invitation à ces deux événements (vous pouvez bien évidemment participer à l’un ou à l’autre ou au deux) et le talon réponse :

Cycle de qualification à destination des acteurs de la politique de la ville. De la rénovation urbaine au développement social

– novembre 2012 - mars 2013

L’Observatoire Régional de l’intégration et de la Ville (ORIV) et le Centre de Ressources Politique de la Ville Lorraine (CRPVL) proposent un cycle de qualification sur la question de l’articulation entre les dimensions sociales et urbaines de la politique de la ville. Cette thématique sera questionnée autour de quatre ateliers qui se dérouleront à la fois en Alsace et en Lorraine.

La question de l’articulation entre le « social » et « l’urbain » est récurrente dans la politique de la ville depuis sa création. Avec la création de l’ANRU en 2003 et la mise en œuvre de Projets de Rénovation Urbaine sur certains quartiers, le cloisonnement des approches entre les deux dimensions a pu se renforcer. En effet, des ingénieries distinctes ont été mises en place au sein des services de l’Etat comme des collectivités entre la gestion « urbaine » et la gestion « sociale » des territoires. Les modes  d’intervention, de financement ou encore de contractualisation sont également disjoints.

Ce cycle de qualification a pour objectifs de :

  • favoriser les échanges et la mise en réseau entre acteurs de la rénovation urbaine et avec les acteurs « généralistes » intervenant dans le cadre de la politique de la ville,
  • permettre la création, l’approfondissement d’une culture commune entre les participants,
  • apporter des connaissances « théoriques » sur les thèmes traités et des outils pour l’action dans le but d’optimiser les articulations entre le « social » et l’ « urbain ».

Ce cycle s’adresse :

  • aux acteurs de la rénovation urbaine des collectivités et des services de l’Etat (Directeurs et chefs de projet des collectivités, Référents territoriaux de l’ANRU, Référents des Conseils Généraux et du Conseil Régional…),
  • aux acteurs « généralistes » de la politique de la ville des collectivités et des services de l’Etat (Chefs de projets, Chargés de mission de quartier, référents CUCS…),
  • aux bailleurs sociaux,
  • aux acteurs de l’habitat, de la culture, de la démocratie locale, du développement durable…

Pour en savoir plus :

 

La Laïcité : un pilier pour construire un avenir commun

– Mardi 11 décembre 2012

Suite à une réflexion engagée depuis plusieurs mois, l’Observatoire Régional de l’Intégration et de la Ville (ORIV) organise, le mardi 11 décembre 2012, un colloque intitulé « Laïcité : un pilier pour construire un avenir commun ».

Il aura lieu à Strasbourg, au Conseil Régional d’Alsace (1, place Adrien Zeller).

Au contact des professionnels et acteurs de terrain, l’ORIV a relevé de nombreux questionnements autour des principes qui fondent la laïcité et de leur application, dans des contextes professionnels variés relevant du secteur public comme du secteur privé. Cette notion suscite, au mieux, idées reçues et malentendus, au pire, malaises et tabous. Fort de ces constats et des différentes réflexions engagées depuis un an et demi, ce colloque vise à apporter des connaissances et une prise de recul à partir d’interventions de chercheurs et praticiens reconnus sur ce sujet.

Ce colloque interrégional est ouvert, en priorité, aux acteurs d’Alsace et de Lorraine. Il s’adresse à tout professionnel intéressé et confronté à ces questions, du secteur public comme du secteur privé.

La date limite d’inscription à ce colloque est le lundi 26 novembre 2012.

Pour en savoir plus, télécharger le programme et le bulletin avec les modalités d’inscription

Parcours institutionnels de victimes de discriminations…

La discrimination comme fait incertain et le recours aux dispositifs de lutte contre les discriminations

– Mercredi 5 décembre 2012 - 18h15

Strasbourg – Maison Interuniversitaire des Sciences de l’Homme – Alsace (MISHA)

(Salle de la table ronde – 5, allée du Général Rouvillois – Campus de l’Esplanade – http://www.misha.fr/acces.htm)

En présence de Ewa BOGALSKA-MARTIN, Sociologue (Université Pierre-Mendès-France, Grenoble), et Aline PREVERT, Politiste (Sciences Po Grenoble). Toutes deux Chercheures au Laboratoire PACTE-CNRS (Grenoble)

Malgré la construction d’un cadre juridique contraignant et d’un dispositif institutionnel de traitement des situations signalées, la notion de discriminations, et plus largement la reconnaissance de celles-ci (par la société dans son ensemble comme par celles et ceux qui y sont soumis), reste encore problématique. Recouvrant des réalités très diverses, elles sont souvent difficiles à identifier et à faire reconnaître.
Comment s’organisent les relations entre l’Etat, les acteurs impliqués et les « citoyens-victimes » qui recourent aux dispositifs de lutte contre les discriminations ? Comment ces dispositifs répondent-ils à la demande de reconnaissance des victimes ?
Ewa Bogalska-Martin et Aline Prévert viendront, lors de cette rencontre de l’ORIV, présenter leurs travaux basés sur l’analyse du traitement de plaintes déposées entre 2004 et 2010 par des personnes se considérant victimes de discrimination et de leurs itinéraires.
Elles font apparaître que la discrimination se vit d’abord comme une expérience subjective qui s’inscrit dans un parcours de vie individuel. Mais elle va demander une objectivation sociale, institutionnelle et juridique pour entrer dans l’espace public. Or l’étude des parcours institutionnels de ces victimes montre bien les difficultés à mobiliser effectivement le cadre légal et à reconnaître la discrimination comme une rupture du principe républicain d’égalité. Elles considèrent que « le traitement inefficace [de la discrimination] détruit la confiance que les citoyens peuvent avoir envers le respect des lois de la République, que le contrat qui lie l’Etat et les citoyens est affaibli ou défait ».

L’intervention sera suivie d’un débat avec la salle.

Cette rencontre est organisée en partenariat avec le Laboratoire Cultures et Sociétés en Europe (Université de Strasbourg).

 

 

 

Télécharger l’invitation : 

Télécharger la synthèse de l’étude qui a fait l’objet de la présentation :