Tisser la confiance dans les quartiers populaires. Un combat ignoré, un défi politique

– décembre 2016

Le troisième rapport biennal, porté par la Fédération des centres sociaux de France et Questions de Ville, est paru fin 2016 . Il résulte d’un travail de terrain partenarial entre des Centres de Ressources Politique de la Ville, des Fédérations locales de centres sociaux et des centres sociaux.
L’ORIV a participé à ce rapport aux côté de la Fédération du Bas-Rhin et du centre social et culturel L’Albatros, à Lingolsheim.
Ce rapport pose le postulat qu’il devient inévitable de valoriser les dynamiques positives et initiatives qui existent dans les quartiers de la politique de la ville. Le travail de terrain mené, via la réalisation d’entretiens collectifs avec des habitants-es, a mis à jour les parcours individuels de « tisseurs de liens ». Les tisseurs de liens, ce sont ces personnes qui, a un moment donné, ont permis à d’autres de franchir des caps, pour s’inscrire dans des dynamiques renouvelées. Raccrocher aux politiques publiques, ces récits nous apprennent l’importance qu’ont les acteurs de proximité dans le développement des dynamiques et dans l’accompagnement aux initiatives. Et plus encore, si un enseignement est à tirer, c’est celui de l’importance du lien de confiance qui doit se créer entre institutions et habitants-es. Cela passe notamment par l’existence et le maintien de lieux d’échanges, et par un soutien renforcé aux dynamiques locales.

Extraits à consulter sur le site de la Fédération des Centre sociaux et Socioculturels de France

Des exemplaires sont disponibles à la vente, à l’ORIV, au tarif de 12 euros.