Autres publications

Projet MARGE

L’ORIV est partenaire du projet MARGE – Inscrire les quartiers marginalisés dans l’espace du Rhin supérieur, aux côtés de l’École supérieure en travail éducatif et social de Strasbourg (ESTES), de la Katholische Hochschule Freiburg et la Fachhochschule Nordwestschweiz (écoles de travail social en Allemagne et en Suisse). Ce projet bénéficie d’un financement européen au titre du programme INTERREG.

MARGE vise à définir en quoi et comment les échanges transfrontaliers peuvent produire de l’innovation sociale. Il s’agit à la fois d’une recherche et d’une action associant les professionnels-les de neuf quartiers du Rhin supérieur. Sur la base d’un programme d’échanges et de transfert d’actions, les acteurs pourront être amenés à transformer leurs pratiques.

Ce projet se déroule sur trois années (2017-2019) et donnera lieu à la constitution d’une « boite à outils » à destination des professionnels-les, à la production de connaissances sur l’innovation sociale et les échanges transfrontaliers, ainsi qu’à un programme de formation.

 

Pour en savoir plus : http://www.marge-trinational.eu/

 

Recueil des outils de prévention et de lutte contre les discriminations

– 2017

Ce recueil d’outils a été réalisé par l’ORIV et la Mission Lutte contre les discriminations de la Ville de Strasbourg.

Depuis 2012, les Semaines de l’égalité et de lutte contre les discriminations de la Ville de Strasbourg sont le fruit d’un travail en réseau mobilisant plus de 60 partenaires et poursuivant les objectifs suivants : informer, sensibiliser, valoriser les actions et les structures œuvrant dans le domaine de la prévention et de la lutte contre les discriminations.
Dans cette optique, les partenaires ont créé, développé et utilisé de nombreux outils (expositions, films, animations, spectacles vivants) pour sensibiliser différents publics (enfants, jeunes, professionnels- le s).
Lors de la 5ème édition des Semaines de l’égalité et de lutte contre les discriminations qui a eu lieu en octobre 216, l’ORIV et la Mission Lutte contre les discriminations de la Ville de Strasbourg ont repéré vingt-huit outils. Ils ont fait l’objet d’une présentation sous forme de fiches synthétiques, rassemblées dans ce recueil. Celui-ci a fait l’objet d’une mise à jour pour les semaines de l’égalité 2017.

L’objectif de cette publication est de promouvoir l’existence de ces ressources, d’en faciliter l’accès et de développer la mise en réseau sur le territoire de la collectivité. Cette publication s’adresse à toute personne, à la recherche de supports pour alimenter des projets en faveur de l’égalité.

Répertoire des Conseils Citoyens – Grand Est

– 2017

Afin de favoriser la mise en lien entre les différents sites, l’ORIV a réalisé un répertoire des conseils citoyens du Grand Est. Ce répertoire propose une vision d’ensemble des principales caractéristiques des conseils citoyens mis en place dans le Grand Est (modalités de mobilisation et de tirage au sort, contexte local, liens avec le contrat de ville, documents produits…), ainsi que les coordonnées des référents-es de ces instances.

Formation « Europe et politique de la ville… » : téléchargez les documents supports, la synthèse et de multiples ressources

Le Réseau Europe Urbain (qui regroupe les acteurs français investis dans la mise en œuvre de la dimension urbaine de la politique européenne de cohésion,  ), en collaboration avec la Région Grand Est, l’ORIV et Citoyens et Territoires, a organisé une session de formation de 2 jours, dédiée à l’approche intégrée, qui s’est tenue les 21 et 22 juin 2017 à Mulhouse.

Vous trouverez ci-dessous, l’ensemble des supports de la formation, la synthèse des échanges, ainsi que des ressources produites par Rouge Vif Territoires qui assure une mission d’accompagnement auprès du Réseau Europe Urbain.

Etat des lieux de la mise en œuvre des conseils citoyens. Région Grand Est

– avril 2017

Deux ans après la mise en place des contrats de ville, il semblait intéressant de voir quelles dynamiques s’étaient engagées autour des conseils citoyens. Cet état des lieux, réalisé par l’ORIV, propose de donner une vision globale de leur mise en œuvre dans la région Grand Est.

Le parrainage en Lorraine. Optimiser l’action par une intervention auprès du réseau des parrains/marraines

– janvier 2017

Cette étude, menée en partenariat avec Citoyens et Territoires – Grand Est, a pour objectif d’identifier et de comprendre les freins et les leviers dans l’accès et la mobilisation des jeunes de quartiers prioritaires de la politique de la ville (QPV) dans le cadre du dispositif de parrainage porté par les missions locales et leur réseau en Lorraine.

Pour ce faire, l’analyse s’appuie sur les données statistiques disponibles, les évaluations qualitatives de l’activité de parrainage menée en 2014 et 2015, ainsi que sur des entretiens semi-directifs effectués auprès des différents acteurs (filleuls résidant en territoires prioritaires politique de la ville, parrains/marraines, conseillers/conseillères de Missions Locales), et des entretiens exploratoires auprès d’AMILOR (Association Régionale des Missions Locales de Lorraine) et des équipes des missions locales des agglomérations de Metz et de Nancy.

Tisser la confiance dans les quartiers populaires. Un combat ignoré, un défi politique

Le troisième rapport biennal, porté par la Fédération des centres sociaux de France et Questions de Ville, est paru fin 2016 . Il résulte d’un travail de terrain partenarial entre des Centres de Ressources Politique de la Ville, des Fédérations locales de centres sociaux et des centres sociaux.
L’ORIV a participé à ce rapport aux côté de la Fédération du Bas-Rhin et du centre social et culturel L’Albatros, à Lingolsheim.
Ce rapport pose le postulat qu’il devient inévitable de valoriser les dynamiques positives et initiatives qui existent dans les quartiers de la politique de la ville. Le travail de terrain mené, via la réalisation d’entretiens collectifs avec des habitants-es, a mis à jour les parcours individuels de « tisseurs de liens ». Les tisseurs de liens, ce sont ces personnes qui, a un moment donné, ont permis à d’autres de franchir des caps, pour s’inscrire dans des dynamiques renouvelées. Raccrocher aux politiques publiques, ces récits nous apprennent l’importance qu’ont les acteurs de proximité dans le développement des dynamiques et dans l’accompagnement aux initiatives. Et plus encore, si un enseignement est à tirer, c’est celui de l’importance du lien de confiance qui doit se créer entre institutions et habitants-es. Cela passe notamment par l’existence et le maintien de lieux d’échanges, et par un soutien renforcé aux dynamiques locales.

Extraits à consulter sur le site de la Fédération des Centre sociaux et Socioculturels de France

Des exemplaires sont disponibles à la vente, à l’ORIV, au tarif de 12 euros.

 

Pour une vision élargie de la mixité au bénéfice de l’égalité – Tribune de Question de Ville en réaction au projet de loi Égalité Citoyenneté

– Juin 2016

ORIV – Programme de travail 2016

Sélection de textes relatifs au cadre juridique de la laïcité, à la liberté de conscience et à l’interdiction des discriminations fondées sur la religion

– mars 2016

Premiers regards sur la mise en oeuvre de la réforme de la politique de la ville

Note du réseau national des centres de ressources politique de la ville à l’attention du Ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports

– Décembre 2015

Les immigrés âgés à Strasbourg : un vieillissement singulier

Compas études n° 15 - février 2015, réalisé conjointement par le Compas et l'ORIV

Par Simon Leyendecker (Compas) et Murielle Maffessoli (ORIV).
Les immigrés âgés représentent un cinquième de la population des 55 ans et plus à Strasbourg. Longtemps, leur situation a été oubliée. Ces personnes, qui ont très souvent travaillé dans des conditions difficiles, connaissent en moyenne une situation économique et sociale plus fragile. Ils combinent les handicaps de l’âge et de l’immigration, ce qui n’est que partiellement compensé par un isolement résidentiel moindre. S’il ne s’agit pas de mettre en place des dispositifs spécifiques, les politiques publiques doivent aujourd’hui s’adapter à cette réalité.

Schéma – Organisation de la politique de la ville au niveau national

– juin 2014

Point d’information sur la réforme de la politique de la ville

– 14 juin 2014

Citoyenneté Démocratie locale Participation des habitants. Démarches de l’ORIV

– mars 2014

Guide pour les femmes issues de l’immigration

décembre 2013

– décembre 2013

Le groupe de travail « Egalité entre les femmes et les hommes » de la COPEC (Commission pour la promotion de l’égalité des chances et de la citoyenneté), a réalisé un guide d’accès aux droits, destiné aux femmes issues de l’immigration.

Ce groupe de travail, piloté par la Direction départementale de la cohésion sociale du Bas-Rhin (mission départementale aux droits des femmes et à l’égalité), a remis à jour les informations contenues dans l’édition précédente (2010), après avoir mené, en partenariat avec l’Observatoire Régional de l’Intégration et de la Ville (ORIV), une évaluation auprès des personnes qui en ont été destinataires et des organismes qui l’ont diffusé et utilisé.

Ce guide a été conçu pour permettre l’accès à une information la plus large possible concernant cinq thématiques : titres de séjour, famille, logement, santé et emploi, avec des adresses utiles dans le département. Il est traduit en quatre langues : anglais, turc, arabe et russe.

Il est disponible gratuitement auprès de la DDCS, et téléchargeable (version complète et 4 éditions bilingues) sur le site de la Préfecture du Bas-Rhin :

http://www.bas-rhin.gouv.fr/Politiques-publiques/Droit-des-femmes-et-egalite/Acces-aux-droits/guide-d-acces-aux-droits-destine-aux-femmes-issues-de-l-immigration

 

La gouvernance participative et la rénovation urbaine en France et en Allemagne – Maurice Blanc

Petite enfance : plus d’égalité par une prévention des discriminations. Guide des professionnels

– juillet 2013

Penser la discrimination dans la petite enfance, domaine sous-tendu par le référentiel de l’égalité et par des valeurs humaines, ne va pas encore de soi. Une recherche-action a été engagée en novembre 2009 par le Furet, centre de ressources intervenant sur la thématique de la petite enfance et de la diversité, grâce à un financement de la DRJSCS Alsace (Direction régionale de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale), avec l’appui de l’ORIV.

Elle a consisté, en lien avec des professionnels du secteur de la petite enfance, à « débusquer » les mécanismes discriminatoires, volontaires ou non, conscients ou non conscients qui se logent dans les pratiques quotidiennes (de sélection des familles, de gestion quotidienne ou encore de ressources humaines) et qui font obstacle au principe d’égalité de traitement. Les travaux menés (groupe de travail, séminaires, enquêtes, ainsi qu’analyse des projets d’établissements) ont permis de produire ce guide qui met en avant les points de vigilance pour une meilleure mise en œuvre du principe de non-discrimination dans le domaine de la petite enfance

Ce guide présente ainsi les concepts essentiels, illustrés par des mises en situation et leur analyse, pour permettre aux professionnels de s’approprier la question dans leur pratique quotidienne.

Construire un accueil non-discriminatoire de tous les enfants est d’abord un enjeu d’égalité, en offrant effectivement à tous les mêmes droits, mais aussi un enjeu de qualité, en permettant aux professionnels de mettre en adéquation les valeurs qu’ils portent et leurs pratiques au quotidien.

Personnes âgées immigrées : Un devoir de (re)connaisance pour une action adaptée à leurs besoins

Réseau Ressources pour l'Egalité des Chances et l'Intégration (RECI) - Point de vue sur...

– juin 2013

Dans une société française où le vieillissement est un enjeu national, il est plus que jamais nécessaire de prendre en compte les personnes âgées immigrées entendu comme des personnes âgées de 55 ans et plus nées étrangères à l’étranger, ayant migré en France et ayant obtenu ou non la nationalité française. Cet impératif est à la fois statistique et eu égard aux enjeux identifiés.

Ce « point de vue sur… », rédigé conjointement par les membres du Réseau Ressources pour l’Egalité des Chances et l’Intégration (RECI), dont l’ORIV est membre,  souligne la nécessité d’une prise en compte de ces immigrés âgés au même titre que toutes les autres populations présentant des spécificités. Elle met en avant un certain nombre d’enjeux montrant que le défi d’une politique publique efficiente dans ce domaine repose sur, d’une part, la prise en compte des spécificités d’un public présentant des situations très disparates (hommes isolées en foyer, femmes seules, personnes vivant en habitat diffus, personnes devant être pris en charge d’un contexte de co-habitation inter-générationnel…) et, d’autre part, l’adaptation des dispositifs et des structures amenés à œuvrer en direction des personnes âgées. Cette adaptation est par ailleurs constitutive d’une prise en charge améliorée pour tous.

Point de vue sur… Personnes âgées immigrées : Un devoir de (re)connaisance pour une action adaptée à leurs besoins

Réseau Ressources pour l’Égalité des Chances et l’Intégration (RECI) : http://reseau-reci.org/

Contributions concertation réforme de la politique de la ville

Plusieurs contributions à la concertation sur la réforme de la politique de la ville vous sont proposées en lecture :

 

  • Concertation sur la réforme de la politique de la ville : Enjeux et conditions de mise en œuvre – Synthèse des réunions en Alsace – novembre 2012
    Dans le cadre de la concertation sur la réforme de la politique de la ville lancée par le ministre délégué en charge de la ville, l’ORIV a proposé quatre temps d’échanges aux professionnels alsaciens. Deux réunions (les 13 et 26 novembre) se sont tenues en direction des services de l’Etat et deux autres (les 26 et 30 novembre) en direction des référents des collectivités impliquées dans la politique de la ville. Ces réunions avaient pour objet de permettre aux professionnels de débattre des enjeux de la réforme et de formuler leurs points de vue sur le sujet. La présente note est une synthèse des points de vue défendus par les professionnels ayant participé aux différents temps d’échanges. Elle a été validée par une relecture collective et sera, éventuellement, étayée par d’autres contributions.

 

  • Éléments de réflexion sur la réforme de la politique de la ville en Lorraine. Synthèse des points de vue des acteurs –décembre 2012
    Cette note est une synthèse des échanges issus des réunions organisées en Lorraine dans le cadre de la concertation souhaitée par le Ministre délégué chargé de la ville. Ces réunions ont eu lieu : le 15 novembre 2012 avec des représentants des services de l’Etat, le 4 décembre 2012 avec des représentants de collectivités (élus et techniciens) et de services de l’Etat et le 13 décembre avec des professionnels de collectivités.
    Certains aspects développés dans cette note ont été abordés lors de l’une ou de l’autre des réunions, parfois dans les deux. La composition différente des temps de travail n’a eu finalement que peu d’impacts sur les enjeux mis en avant, soulignant la convergence des points de vue des acteurs.

 

Laïcité – Chronologie

– décembre 2012

Etude sur les besoins d’accompagnement des associations de la politique de la ville

Réseau SARA, ORIV - Rapport final

40 ans de présence turque en Alsace

Ouvrage - Samim Akgönül, Muharrem Koç, Murielle Maffessoli, Stéphane de Tapia, Strasbourg, Neotheque, janvier 2009, 273 p., bibliogr. 3 p.

Quarante ans après l’arrivée en France de la première vague d’immigration en provenance de Turquie, une première génération est passée. Les originaires de Turquie et leurs descendants sont aujourd’hui en Alsace la première communauté d’origine étrangère…
Cet ouvrage restitue les interventions et les débats d’un colloque intitulé « 40 ans de présence turque en Alsace » qui s’est déroulé à Strasbourg les 26 et 27 novembre 2004. Il était co-organisé par l’Association de Solidarité avec les Travailleurs Turcs (ASTTu), l’Observatoire Régionale de l’Intégration et de la Ville (ORIV), l’Association de Solidarité avec les travailleurs Immigrés (ASTI), Samim Akgönül et Stéphane de Tapia, tous les deux chercheurs au CNRS. L’association Vis-à-Vis – Expressions culturelles de Turquie était également partenaire.

Ouvrage en vente à l’ORIV