Discriminations dans le champ de la santé : quelles réalités ? Quels impacts sur les pratiques professionnelles ? – 11 juin 2015 – Mulhouse

– 11 juin 2015

Migrations Santé Alsace et l’ORIV ont organisé, le 11 juin 2015, avec un ensemble de partenaires mulhousiens (L’Institut Supérieur Social de Mulhouse, la Maison pour l’autonomie et l’intégration des malades d’Alzheimer, l’Observatoire des discriminations et de la laïcité de l’Hôpital de Mulhouse, Les Papillons Blancs, la Ville de Mulhouse), un après-midi de réflexion et d’échanges autour de la thématique de la prévention des discriminations dans le champ de la santé.

Vous retrouverez ci-dessous les différentes présentations des intervenants. Vous pouvez également télécharger l’intégralité des actes en cliquant ici :

 

« Discriminations dans le champ de la santé : de quoi parle-t-on ? », Emilie JUNG, Directrice Adjointe, Migrations Santé Alsace.

Cette intervention de cadrage a pour objectifs de nous aider à mieux comprendre les discriminations et les enjeux inhérents à la prévention et la lutte contre les discriminations dans le champ de la santé.

« Pour éviter les « parcours du combattant » et les risques discriminatoires dans les parcours de soins : transformer les pratiques des professionnel-le-s ? »
Les deux expériences présentées s’appuient sur des constats relatifs à l’accès aux soins et aux droits de patients particulièrement vulnérables : ceux en situation de handicap mental, et les personnes âgées atteintes d’Alzheimer. Il s’agit de voir comment, à travers les dispositifs mis en place, les deux structures essaient de prévenir les risques discriminatoires. Pour chacune des expériences, il s’agit de faire le pari d’un travail en commun des professionnels concernés pour faire évoluer les pratiques et les regards, d’une part envers les usagers, mais également entre professionnel-le-s.

Le vécu discriminatoire ou de stigmatisation des professionnel-le-s de santé : quelle réalité ? quel levier d’action ?

Les deux interventions amènent à traiter des professionnel-le-s, soignants, qui peuvent dans le cadre de leurs missions et de leurs quotidiens être confrontés à des discriminations en tant que victimes ou témoins. Madame Perrin et Monsieur Cordier présentent une initiative originale et unique en France : l’Observatoire des discriminations et de la laïcité de l’hôpital de Mulhouse. Celui a été créé et est porté par des agents pour être un lieu d’écoute et de ressources pour les professionnel-le-s hospitaliers en cas de discriminations. Madame Mazaeff aborde la question sensible de la place et du positionnement des professionnel-le-s du social ou de la santé, qui sont « visiblement référé-e-s à l’immigration ». C’est-à-dire celles et ceux dont le nom, la couleur de peau, l’apparence sont susceptibles de renvoyer à un ailleurs (ailleurs souvent bien d’ici). Ils et elles sont en effet parfois confrontés à des réactions de rejet, de racisme ou encore à des processus « d’ethnicisation ». Quelles peuvent être les postures des professionnelles face à ce type d’expériences de « réduction identitaire » ?