Laïcité et pratiques professionnelles : des temps d’échanges pour mieux comprendre et cerner la problématique

– juin 2016

En 2011 et 2012, l’ORIV a organisé différents temps d’échanges, séminaires et groupes de travail afin de mieux comprendre et cerner les enjeux relatifs à la laïcité dans la société française. L’association avait fait le constat de questionnements récurrents des professionnel-le-s autour de ce principe, de son application et des tensions pouvant être suscitées par sa mise en œuvre.

Un premier séminaire a été organisé en mars 2011. Ce séminaire, intitulé “Pratiques professionnelles et laïcité ”, avait pour objectif de favoriser la construction d’une culture commune et d’identifier les difficultés et les attentes des professionnel-le-s présent-e-s (programme détaillé du séminaire).

Les attentes exprimées durant cette journée ont permis de mettre en exergue un besoin de travailler de manière concrète à partir de situations identifiées et une volonté de réfléchir collectivement aux enjeux de la laïcité aujourd’hui.
L’ORIV a alors animé différents groupes de travail en 2011 et 2012 :
– deux groupes (en Lorraine et en Alsace) réunissant des professionnels travaillant sur leurs pratiques professionnelles à partir de situations rencontrées ;
– un groupe de réflexion, composé de personnes volontaires à titre personnel, associatif ou professionnel souhaitant interroger et approfondir les enjeux liés à la laïcité.
L’ensemble des travaux et des réflexions suscitées a été présenté lors d’un colloque, « Laïcité : un pilier pour construire un avenir commun », le 11 décembre 2012. (programme détaillé du colloque).

Mieux connaître la laïcité, son histoire, son cadre juridique et politique

Un premier constat, dès lors qu’est abordée la laïcité, est, et reste, le suivant : la méconnaissance de son histoire, de son cadre juridique et politique.
Chaque journée d’échanges a donc démarré par des interventions de cadrage ayant pour objectifs de poser un cadre théorique et de donner des clefs pour repérer et analyser les processus à l’œuvre.

La laïcité : des questions au quotidien

Un deuxième constat réside dans la difficulté pour les professionnels d’articuler au quotidien les principes qui sous-tendent la laïcité : liberté de conscience, droit à l’égalité, séparation et neutralité.
Chaque journée d’échanges a eu pour objectifs de permettre aux participant-e-s d’identifier collectivement leurs questionnements et leurs difficultés face aux réalités de terrain. Il s’agissait d’interroger ce qui fait tension et de contextualiser le principe de laïcité au regard des réflexions de société et des enjeux en termes de pratiques professionnelles.

Lors du séminaire du 17 mars 2011, quatre ateliers ont été menés simultanément à partir de la question suivante : « quelles sont les réalités que vous rencontrez au quotidien ? ». Chaque atelier bénéficiait des apports d’une personne ressource qui a apporté son éclairage, sa connaissance et sa pratique du sujet.


Lors du colloque du 11 décembre 2012, une table ronde, a permis de croiser l’éclairage de plusieurs chercheurs :

Pratiques et savoirs en situation professionnelle : quel dialogue ? Quelles réponses concrètes ?

Un troisième constat repose sur l’identification du besoin des professionnel-le-s de disposer d’espaces pour échanger, partager des analyses, construire une culture commune et poser des pistes d’action autour de l’enjeu de laïcité.

Les différents groupes de travail mis en place par l’ORIV, en 2011 et 2012, ont eu pour objectifs de répondre à ces attentes.


Les deux journées d’échanges ont permis par ailleurs de présenter différentes expériences.

Tout d’abord, celle d’une formation-action, menée en 2008 par l’Agence de développement des relations interculturelles pour la citoyenneté (ADRIC), ayant abouti à la formalisation d’un guide :


Mais également des expériences d’autres pays par l’organisation d’une table ronde :