Retour sur la table ronde « Quelle place pour les personnes en situation précaire à Strasbourg ? »

– mars 2020

Le 4 mars 2020, s’est tenue pour la première fois à Strabourg, la Nuit de la Solidarité.  Elle a été organisée par le Collectif du même nom, dont l’ORIV est membre. Le Collectif a réalisé un rapport préliminaire qui présente les premiers résultats de cette Nuit de la Solidarité. Vous pouvez le télécharger en cliquant ici.

Le lendemain soir, les signataires de l’Appel « Non à la précarité à Strasbourg » (25 associations, dont l’ORIV et 14 personnes physiques – cf liste) ont organisé une table ronde intitulée « Quelle place pour les personnes en situation précaire à Strasbourg ? ».

Partant du constat que de plus en plus d’associations, de structures sont obligées de répondre à l’urgence humanitaire, du fait de l’accroissement des situations de précarité, l’objectif était d’échanger sur la situation et de s’engager sur des conditions d’un accueil digne et inconditionnel des personnes en situation de pauvreté et de vulnérabilité à Strasbourg.

Les associations et personnes engagées dans le cadre de cette table ronde ont également proposé aux candidats et candidates aux élections municipales à Strasbourg une charte d’engagements. Celle-ci leur a été adressée en amont de la table ronde.

Pour en savoir plus sur le contenu des échanges de la table ronde et découvrir comment les différentes listes se sont engagés au niveau de la charte :