Aller au contenu

La refonte de la politique de la ville qui s’est traduite par la loi de programmation pour la ville et la cohésion urbaine du 21 février 2014 a permis une simplification de la géographie prioritaire, la mise en place du contrat de ville pensé comme un contrat unique et intercommunal, le renforcement de la participation citoyenne (création des conseils citoyens). Les actions s’organisent autour de trois piliers : l’urbain, le social et l’économique, sachant que la priorité est mise sur la mobilisation du droit commun. Les contrats de ville ont été signés pour la période 2015-2020 et prorogés jusqu’en 2023. 

L’action de l’ORIV dans le domaine de la politique de la ville vise notamment à :

  • Lutter contre une perception simplificatrice et stéréotypée des quartiers,
  • Soutenir sur le plan des pratiques professionnelles les acteurs-rices intervenants-es dans les quartiers populaires en mettant à disposition des ressources documentaires, méthodologiques et en développant des démarches d’accompagnement,
  • Favoriser la mise en réseau et les échanges entre partenaires du contrat de ville dans un souci de décloisonnement des actions et de construction partagée,
  • Encourager le développement du « pouvoir d’agir » des habitants et forces vives locales.
  • Apporter appui et soutien dans les démarches d’évaluation des contrats de ville.

Dernières publications